Mairie

Accueil » Mairie » Tribunes d'expression libre

Retour aux sections
  • Jeudi 28 février, en partenariat avec ses villes voisines, Pulnoy a organisé, dans le Grand Débat National, une Réunion d’Initiatives Locales réunissant une quarantaine de Pulnéens, Pulnéennes et un Saulxurois.

    Ces citoyens se sont mobilisés pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie de tous, nous les en remercions.

    Depuis 2014, la municipalité invite les habitant.e.s lors de réunions publiques (rue des Hauts Sapins, du Chanois, projets de voirie…) ou de café-rencontres thématiques (Résidences seniors, Grémillon, Maison des jeunes). Les élus majoritaires les ont rencontrés chez eux durant 2 opérations des oreilles de la ville.

    Une commission consultative (signalétique, mobilier urbain) a intégré des citoyens qui se sont impliqués dans le diagnostic et on fait des propositions. Les jeunes utilisateurs ont été entendus dans le cadre de la rénovation de la Maison des jeunes et des présidents d’associations, des entrepreneurs, des parents d’élèves ont été consultés lors de la refonte du site internet.

    Les ateliers participatifs, composés exclusivement de personnes de la société civile, ont permis la mise en place d’actions autour de la propreté et ont initié la création du Repair Café intercommunal Pulnoy-Saulxures-Seichamps.

    Le cercle de mémoire composé d’une majorité de Pulnéens et Pulnéennes passionnés par l’histoire de leur commune, propose des publications sur les petites et grandes anecdotes qui ont fait ce que Pulnoy est aujourd’hui.

    Les rencontres et échanges réguliers existent avec les associations (Dîner débat), les enseignants, les assistantes maternelles ou les entreprises pour envisager l’avenir et évoquer les problématiques propres à chaque secteur d’activité, à chaque activité professionnelle.

    Les membres du groupe minoritaire sont présents dans toutes les commissions (urbanisme, appel d’offres…) et peuvent à tout moment proposer des projets, comme cela a été le cas pour la gestion des sapins de noël après les fêtes.

    La volonté de ce groupe majoritaire est de faire participer les habitant.e.s à la vie de la commune. Les noms diffèrent, « commission consultative», « groupe de travail élargi », « ateliers participatifs »…  mais le résultat est l’implication réelle du citoyen. C’est une chance pour Pulnoy d’avoir des habitant.e.s motivé.e.s et volontaires.

    Nous continuerons, avec eux.

  • Au début de notre mandat, notre équipe a placé la sécurité des habitants dans ses priorités. Parmi les différentes actions menées, figurent la modernisation du système de vidéo-protection et la révision du plan de circulation.

    En fonction depuis plusieurs années (premier système en 2008), c’est en novembre 2017 que la Ville a engagé un important programme de rénovation de son système de vidéo-protection. Les technologies ayant évolué (possibilité, par exemple, de filmer la nuit), il fallait renouveler le matériel pour garder son efficacité.

    À ce jour, le dispositif est à 80% opérationnel, les derniers branchements seront très prochainement réalisés. Ces caméras ont pour but de renforcer la tranquillité et la sécurité de la population et de protéger les équipements publics face aux risques de malveillance. En aucun cas, un espace privé ne peut être surveillé.

    Les capacités d’intervention et d’identification lors d’enquêtes s’en trouvent ainsi renforcer et, depuis sa mise en place, le dispositif s’est révélé efficace : plusieurs affaires ont été élucidées, notamment liées à la circulation routière.

     

    En ce domaine, la réglementation des circulations et le Code de la route se sont modifiés au fil du temps, s’adaptant aux nouveaux  usages des populations.

    Aujourd’hui, il devient nécessaire de repenser le plan de circulation de la ville, sans bousculer les forces de l’habitude.

    Améliorer la circulation en tenant compte des nouveaux modes de transport, adapter les vitesses et organiser le stationnement dans toutes les rues, mettre en adéquation usage et réglementation… sont les objectifs que s’est fixée la commune en s’adaptant à l’accroissement démographique et à l’évolution des flux de circulation.

    Fruit d’une réflexion approfondie des services communaux et des élus, et basé sur l’observation quotidienne des déplacements dans la ville, ce nouveau plan de circulation organise durablement le « bien se déplacer à Pulnoy ». Bien choisir son mode de déplacement dans la commune, c’est contribuer à une citoyenneté plus libre, mais aussi plus responsable.

    La municipalité montre, par ces actions et réflexions, sa volonté de garantir un environnement serein aux Pulnéen.ne.s.

     

    Il convient néanmoins de ne pas oublier les autres nombreuses actions de prévention et d’animations qui apportent une qualité de vie propice au respect du vivre-ensemble.

  • Et si la municipalité de PULNOY fonctionnait AUTREMENT ? …

    La municipalité pulnéenne actuelle, à l’image de son “modèle métropolitain”, n’a – pour le moins – pas la “fibre du partage” de ses choix et décisions pour la gestion de notre commune.
    Nous, élus de l’équipe minoritaire, l’avons maintes fois regretté dans nos commentaires, tant en conseil municipal que dans nos écrits.

    Avec son équipe municipale majoritaire actuelle, Pulnoy illustre parfaitement ces fréquentes dérives dans le fonctionnement des municipalités des communes de taille moyenne :
    – accaparement du pouvoir par le maire et ses adjoints,
    – absence de participation effective des habitants en cours de mandat.
    Pour justifier ces dérives, l’argument est toujours le même :
    “les citoyens font – par leur vote tous les 6 ans – leur “choix” pour une équipe associée à un programme”, comme si cela donnait “carte blanche” à l’équipe majoritaire pour l’ensemble de ses propositions, sans que rien ne puisse être ensuite remis en question !

    Et pourtant, pour se préserver de ces regrettables dérives, une municipalité peut fonctionner  “AUTREMENT , dans une gouvernance collégiale et participative. Certaines communes le démontrent.

    Une “gouvernance collégiale” ? … elle suppose une intégration de tous les groupes du conseil municipal grâce à :
    – la répartition, entre TOUS les élus,  des secteurs de compétences municipales, des responsabilités et des indemnisations correspondantes,
    – l’installation d’un Comité de gouvernance réunissant TOUS les élus, en remplacement du traditionnel comité de direction ou conseil d’adjoints. A fréquence moyenne bimestrielle, sa réunion prend la forme du traditionnel conseil municipal avec délibérations officielles et ouverture au public.

    Une “gouvernance participative” ? … elle suppose une participation citoyenne, par la mise en place :
    – de commissions participatives thématiques coordonnées par des élus et regroupant les habitants intéressés. Elles définissent des grandes orientations et priorisent des actions concrètes à mettre en œuvre.
    – de groupes de réalisation de projet réunissant, sur une période déterminée, quelques habitants volontaires avec au moins  un élu référent. Ils préparent, mettent en œuvre et suivent les actions concrètes définies en commissions.

    Une bonne solution pour un prochain mandat !
    Vos élus d’opposition [FB]

  • ÉDITO “HORS SOL” DE LA MAIRE … pour  le Pulnoy en Bref  n°123

    En recyclant son écrit déjà publié dans cette tribune en décembre [archive commentée ici] … Mme la Maire a transformé son Édito en plaidoyer pour une urbanisation débridée de la commune … Une interpellation, en réalité destinée aux élus d’opposition, peu compréhensible pour les Pulnéens ne lisant pas les échanges “majorité / opposition” sur le web !

    Quelques [Extraits]  (E1 à 5) suivis de nos Commentaires  (C1 à 5) éclaireront un peu les choses …

    E1… [En tant qu’élus responsables, il est temps d’évoquer la réalité du territoire et notre obligation de ne pas être hors sol ]
    .       C1 : Que doivent comprendre les Pulnéens de cette mesquine critique destinée à l’opposition municipale ?… À moins qu’il s’agisse d’une simpliste autocritique ?

    E2… [À l’heure …/ du /… “groupons-nous pour être plus forts”, il faut se préparer à peser sur les décisions par une bonne représentativité de son territoire, …/ Pulnoy …/ doit impulser le développement de son territoire sans perdre son Identité : elle doit maîtriser, et non subir une urbanisation imposée. Elle doit être une commune forte et efficace face aux politiques d’aménagement du territoire ]
    .       C2 : Notre commune serait-elle en lutte contre les politiques métropolitaines d’urbanisation ?…
    Une maire doit-elle, de peur de perdre son “influence politique” locale, multiplier les immeubles pour augmenter inconsidérément “sa”  population ?… Drôle de conception de l’identité de sa commune !

    E3… [Croyez-vous que Pulnoy, Seichamps et Saulxures auraient fait acter le terminal du Tram à la Porte Verte si les 3 villes ne représentaient pas un potentiel suffisant d’habitants ?]
    .       C3 : Faire “acter” ce terminus est une chose, “l’obtenir” en est une autre, surtout lorsque le surendettement métropolitain compromet son financement !

    E4… [Une densité urbaine est aussi le garant de logements à loyer modéré de qualité ]
    .       C4 : C’est le contraire !

    E5… [Sachons que même avec le Projet Golf Habitat, la densité d’espaces verts par habitant sera d’environ 300 m2 alors qu’elle est en moyenne de 130m2 sur la Métropole et de 31m2 dans les 50 plus grandes villes de France ]
    .       C5 : Calcul totalement erroné ! La vraie surface d’espaces verts publics (forêt comprise) par Pulnéen ne sera que de 99 m2, voire 53 m2 si on exclut l’espace forestier privé ! [démonstration ici]

    Vos élus d’opposition [FB]

En 1 clic
Guide des activités et services
Comptes rendus des Conseils
Tri / Déchets
Paiement en ligne
Horaires de bus
La Mairie recrute
Renaturation du Grémillon